google.com, pub-3169100661061872, DIRECT, f08c47fec0942fa0

prime student

Des youtubeurs de Metz passent une nuit dans le phare « hanté » de Tévennec en Bretagne


Mamytwink, un groupe de Youtubeurs de Metz (Moselle), a passé une nuit dans un phare inhabité et réputé hanté du Finistère. Leur vidéo fait le buzz.

Le phare de Tévennec est situé à la pointe occidentale de la Bretagne dans le département du Finistère. (©Capture Youtube)
Ils ont voulu se faire peur. Un groupe de youtubeurs basé à Metz (Moselle), Mamytwink, a passé une nuit dans un phare inhabité et réputé hanté de Bretagne. Diffusée auprès de leurs 700 000 abonnés, leur vidéo, vue par près de 300 000 personnes, fait le buzz.

De superbes images 

Le phare de Tévennec est situé à la pointe occidentale du Finistère, dans la partie nord du raz de Sein. Construit en 1879, il comporte une tour carrée de 11 mètres de haut et 2,40 mètres de côté. Une maison destinée au gardien jouxte la tour. Etant difficilement accessible, il est automatisé depuis 1910. Les youtubeurs ont d’ailleurs été largué sur le petit rocher par hélicoptère.
Dans leur vidéo de 25 minutes, qui offre également de superbes images aériennes de l’océan et de la côte finistérienne, les trois amis visitent ce petit bâtiment sous toutes les coutures. Durant une nuit, ils se sont mis dans la peau d’un gardien de phare en compagnie de Marc Pointud, président de la Société nationale pour le patrimoine des phares et balises qui est connu pour avoir passé 69 jours en solitaire dans ce petit site isolé, qui a la réputation d’être… hanté !


D’où vient la légende du phare hanté ?

La légende raconte que cet édifice, soumis aux vents violents et aux courants du raz de Sein, est habité par l’Ankou, une figure celte, personnification de la mort. Depuis la construction du phare sur l’îlot rocheux, les morts tragiques s’y seraient multipliés. Certains gardiens seraient devenus fous, d’autres auraient péri après avoir entendu des voix murmurer : « Kers cuit, kers cuit… Ama ma ma flag » (Va-t’en, va-t’en, ici, c’est ma place, NDLR).
En trente ans, 23 gardiens se sont succédés sur l’îlot de Tévennec, dont plusieurs couples. Un premier y aurait vécu de 1900 à 1905 et serait parti après y avoir eu trois enfants. Le couple suivant n’aurait pas supporté la cohabitation sur le rocher et le gardien aurait été… découpé en morceau par son épouse.
Agacé par les abandons, les suicides et les drames, l’Etat a ensuite renoncé à faire garder ce phare. Tévennec devient alors le premier phare automatisé de France .

Alerter sur le patrimoine en danger

Au delà le la légende, les trois Youtubeurs veulent alerter sur le patrimoine national en danger. Marc Pointud a lancé un appel à la mobilisation pour réunir des fonds afin d’entretenir le phare. « Nous cherchons du mécénat notamment pour la question du transport entre le continent et ici, précise-t-il. Il faut quelques dizaines de milliers d’euros, ce n’est pas grand chose, pour rénover », notant que le toit du phare a besoin de travaux.
Le passionné va d’ailleurs sortir un livre fin novembre-début décembre où il racontera la légende de cette île et de son phare. Un journal de bord complétera l’ouvrage dans lequel il détaillera jour par jour ses deux mois passé en solitaire à Tévennec.
Mamytwink n’en est pas à son coup d’essai puisque les youtubeurs ont déjà fait visiter un château abandonné, un fort de guerre, une base de l’OTAN… Ces passionnés d’histoire y racontent aussi le destin de lieux emblématiques ou de personnages.



Aucun commentaire:

Merci d'aider 15marins

Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour les télécharger. Click on pictures to enlarge and for download.

Messages les plus consultés les 30 derniers jours