Le Vivier. Un nouveau misainier en chantier


Depuis quelques semaines, le charpentier de marine y construit un nouveau canot pour le compte de Philippe Geslin, habitant de la commune de Neuchâtel, en Suisse. Originaire d'Ille-et-Vilaine, le futur propriétaire est « tombé amoureux de la région » et particulièrement de Lesconil où il recherche une maison. « C'est un rêve d'enfant qui va se concrétiser », confie Philippe Geslin. 
La quille de son misainier, première étape de la fabrication, vient d'être terminée. Un bateau de 5,50 m de long pour 2,10 de large et 80 cm de tirant d'eau dont la livraison est programmée au mois de juin.
 « C'est un bateau construit sur le même plan que celui du " Sauveur des Petits ", le misainier de l'association Bag Leskon. L'original, le " Calmette " a été construit en 1936 par les chantiers Le Coeur de Lesconil », souligne Vincent Scuiller.
 « C'est un bateau tout en bois, avec une charpente et des bordages en chêne et des résineux de qualité pour l'aménagement et l'armature. Il sera aussi équipé d'un moteur de 15 chevaux pour un budget total de 50.000 € environ », poursuit-il. Mille heures de travail seront nécessaires à la construction de ce petit bijou de tradition qui, après sa mise à l'eau, restera à Lesconil où il ira rejoindre la dizaine de misainiers, pour la plupart construits par le chantier bigouden.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/plobannalec-lesconil/le-vivier-un-nouveau-misainier-en-chantier-08-01-2018

Aucun commentaire:

Merci d'aider 15marins

Si chaque personne qui lit ce message donnait 1 €, cela permettrait à 15marins de continuer à prospérer sans pub.
Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour les télécharger. Click on pictures to enlarge and for download.

Messages les plus consultés les 30 derniers jours