Le démantèlement des bateaux prend un nouveau virage en région Paca

Le démantèlement des bateaux prend un nouveau virage en région Paca

Le niçois Sclavo Environnement, spécialisé dans le traitement des déchets industriels, muscle son activité dédiée au démantèlement des bateaux de plaisance en région Paca.

Sclavo Environnement, qui emploie une centaine de personnes et réalise un CA annuel de 30 M€ en 2016, fait déjà partie des sites agréés par l’Aper (Association pour la plaisance éco-responsable) qui a pour mission de structurer et animer la filière déconstruction, avec le soutien de la FIN (Fédération des industries nautiques).

La société, pour qui le démantèlement de bateaux était jusqu’à présent une "activité connexe", va connaître une nouvelle impulsion à partir de 2019. Elle a récemment obtenu le permis de construire d’un site à Fréjus qui sera entièrement dédié au démantèlement et à la dépollution des bateaux de plaisance et de sport hors d’usage (NPSHU), nous apprend Les Echos.

Le bâtiment de 6 000 m² verra le jour en 2019, après une phase de travaux qui commencera début 2018, précise le quotidien. Il bénéficiera très judicieusement des équipements de l’écopôle recyclage du groupe situé à proximité. Ce dernier traite chaque jour 300 t de déchets industriels non dangereux provenant des entreprises des Alpes Maritimes et du Var.

Cette plateforme devrait être la première en région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur à se consacrer exclusivement à cette activité. Selon une étude de l’Ademe publiée en 2016, le stock de NPSHU se monte à près de 6 000 unités en Paca, rappelle Les Echos.

Dans le cadre de la loi pour la transition énergétique, une responsabilité élargie du producteur (REP) est programmée pour 2019. Elle permettra, avec l’aide d’un éco-organisme qui pilotera la filière, d’améliorer le processus de déconstruction et de dépollution des NPSHU jusqu’à maintenant à la charge de son dernier propriétaire.

Ailleurs, l’activité est aussi développée, notamment en Bretagne, par l’entreprise Les Recycleurs Bretons

Aucun commentaire:

Merci d'aider 15marins

Si chaque personne qui lit ce message donnait 1 €, cela permettrait à 15marins de continuer à prospérer sans pub.
Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour les télécharger. Click on pictures to enlarge and for download.

Messages les plus consultés les 30 derniers jours