Concordia : découverte de cinq autres corps


Les plongeurs des garde-côtes italiens ont annoncé mardi avoir découvert cinq nouveaux corps dans l'épave du Costa Concordia, à l'arrière du navire, dans la partie immergée de la poupe. Cette découverte porte le bilan de la catastrophe à au moins 11 morts. Le précédent bilan faisait état de six morts et d'au moins 29 disparus : quatorze Allemands, six Italiens, quatre Français, deux Américains, un Hongrois, un Péruvien et un Indien.

Alors que les recherches se porusuivent, le décompte n'est pas arrêté. Citant des sources italiennes, RTL assure qu'une quarantaine de personnes seraient en réalité portées disparues. Lundi matin, au petit matin, les sauveteurs avaient découvert un sixième corps, celui d'un passager qui portait son gilet de sauvetage, sur le deuxième pont, dans la partie encore émergée du navire. La veille, dimanche, les garde-côtes avaient pu repêcher deux cadavres, celui d'un Italien et d'un Espagnol, piégés à l'intérieur du navire devant les cuisines d'un des restaurants du paquebot, dans une partie semi-immergée. «Nous avons dû casser la verrière au-dessus de la salle à manger pour entrer, nous avons trouvé les deux personnes à l'extérieur de la cuisine, les deux corps flottaient», décrit un sauveteur.

Les trois autres victimes sont deux touristes français et un membre d'équipage péruvien. On déplore aussi une quarantaine de blessés. Parmi les disparus figurent quatre Italiens : un père de 36 ans et sa fille de 5 ans, ainsi que deux Siciliennes de 50 et 49 ans, qui seraient saines et sauves selon les secouristes, mais dont la famille a perdu la trace.

Deux Américains manquent aussi à l'appel : l'ambassade des Etats-Unis a fait savoir sur sa page Facebook que 118 des 120 passagers américains ont été retrouvés. S'y ajouteraient deux couples de Français, et une personne dont la nationalité n'a pas été communiquée.

Le Quai d'Orsay n'a pas réussi à localiser les 4 passagers français, sans les considérer officiellement comme disparus. La nationalité des membres d'équipage disparus n'a pas été divulguée.

Dimanche matin, un Italien, membre de l'équipage, avait été extrait vivant de l'épave avec pour seule blessure, une jambe cassée. Le premier «miracle» s'était produit dans la nuit de samedi à dimanche : un couple de jeunes mariés sud-coréens en voyage de noces avait été retrouvé sain et sauf. Tous deux âgés de 29 ans, Hye Jim Jeong et Kideok Han, étaient restés coincés dans leur cabine numéro 303, sur le pont 8. Il aura fallu aux secouristes plus d'une heure et demie pour extraire les jeunes gens, éprouvés mais en bon état physique.

Source LeParisien

Aucun commentaire:

Merci d'aider 15marins

Si chaque personne qui lit ce message donnait 1 €, cela permettrait à 15marins de continuer à prospérer sans pub.
Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour les télécharger. Click on pictures to enlarge and for download.

Messages les plus consultés les 30 derniers jours