Le navire disparu au Bénin réapparaît


 


Le gestionnaire de navires britannique Anglo Eastern a précisé le 6 février que le Marine Express avait bien été piraté mais qu’il était de nouveau sous contrôle.
Le contact avec le pétrolier de 46 000 tonnes de propriété japonaise et sous pavillon panaméen avait été perdu le jeudi 1er février alors qu’il était en attente au large de Cotonou avec 22 marins et 13 500 tonnes d’essence à bord. Il a été rétabli le 6 février à 4 h, heure de Singapour, indique Anglo Eastern. « Tous les membres d’équipage sont sains et saufs et la cargaison de 13 500 tonnes est demeurée à bord », indique l’armateur qui remercie le commandant et l’équipage pour leur « courage », ainsi que les autorités.
Comme le Barrett en janvier qui avait disparu dans les mêmes conditions au large de Cotonou, le Marine Express a été libéré au bout d’une semaine sans que l’on puisse savoir si l’armateur a payé ou non une rançon.
Thibaud TEILLARD

Aucun commentaire:

Merci d'aider 15marins

Si chaque personne qui lit ce message donnait 1 €, cela permettrait à 15marins de continuer à prospérer sans pub.
Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour les télécharger. Click on pictures to enlarge and for download.

Messages les plus consultés les 30 derniers jours