Un trésor de trois milliards de dollars découvert au large des Etats-Unis


L’argent va-t-il couler à flots? Après des années de recherche, l’équipe de chasseurs de trésors Sub Sea Research vient d’annoncer qu’elle comptait collecter l’équivalent de trois milliards de dollars (2,27 milliards d’euros) de platine dans l’épave d’un bateau disparu au large du Massachusetts lors de la Seconde Guerre mondiale, relate le Boston Globe.

L’histoire commence en 2008. A la suite de la déclassification de documents concernant le S.S. Port Nicholson, l’équipage de Sub Sea Research sillonne alors les océans à sa recherche. Ce navire britannique très convoité a sombré en 1942 avec une cargaison de platine au large des côtes américaines. Il avait été envoyé par l’URSS en guise de paiement pour le matériel militaire américain, avant d’être torpillé par un sous-marin allemand.

La cargaison était estimée à l’époque à 53 millions de dollars. Aujourd’hui le précieux métal est côté à plus de 1.600 euros l’once (environ 31 grammes), et son extraction de l’épave devrait débuter courant février.

Sub Sea Research a attendu, avant d'annoncer sa trouvaille, d'avoir obtenu les droits sur le S.S. Port Nicholson en déposant une demande auprès d’un tribunal fédéral. En effet la propriété des épaves obéit à des règles complexes. En la matière, ce n’est pas tant le nombre d’années passées sous l’eau qui est pris en compte. L’important est que le navire soit effectivement abandonné par son propriétaire.

Or parmi les épaves fréquemment découvertes figurent souvent des bateaux coulés au cours de la Première ou de la Seconde Guerre mondiale. Ainsi le S.S. Gairsoppa, un autre transport britannique torpillé en 1941, avait été retrouvé en septembre 2011. Il transportait pour 150 millions de dollars (114 millions d’euros) d’argent, une somme dont 80% devait aller à la compagnie à l’origine de la découverte, et 20% au gouvernement britannique.

Les profondeurs recèlent encore bien des trésors. Beaucoup de métaux précieux, comme l’argent ou l’or, mais aussi des richesses plus insolites. En juillet 2010 le plus vieux champagne du monde avait ainsi été découvert en mer Baltique. Ses bouteilles s’étaient négociées aux alentours de 70.000 euros.



Source SlateFr

Aucun commentaire:

Merci d'aider 15marins

Si chaque personne qui lit ce message donnait 1 €, cela permettrait à 15marins de continuer à prospérer sans pub.
Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour les télécharger. Click on pictures to enlarge and for download.

Messages les plus consultés les 30 derniers jours