Jonque chinoise du 17e siècle



Une jonque est un bateau à coque compartimenté comme la structure du bambou, à voiles aux « trois quarts », entièrement lattées « flottantes » et à amure glissante ou réversible, utilisé traditionnellement en Asie.
Par « jonque » on désigne aussi le gréement typiquement utilisé sur ces voiliers.
Un gréement de jonque est composé d'une ou plusieurs voiles entièrement lattées et « compensées ».
Compensée, car la voile est à côté du mât et dépasse légèrement en avant de celui-ci. C'est comme un gouvernail compensé avec une partie en avant de son axe. Ce qui distingue le gréement de jonque des gréements occidentaux est l'utilisation de lattes relativement lourdes sur toute la longueur de la toile, la divisant ainsi en panneaux.
Ces lattes (généralement en bambous), qui sont tenues au mât, raidissent la voile, tiennent sa forme et encaissent les efforts sur la voile. Chaque latte a sa propre écoute. L'orientation de la voile est contrôlée par un réseau d'écoutes relié à une écoute principale.
Avec tous ces renforts, la toile n'est jamais lourdement sollicitée, en faisant une voile très fiable et durable.

Aucun commentaire:

Merci d'aider 15marins

Si chaque personne qui lit ce message donnait 1 €, cela permettrait à 15marins de continuer à prospérer sans pub.
Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour les télécharger. Click on pictures to enlarge and for download.

Messages les plus consultés les 30 derniers jours