Le « Commandant-Gentil » renaît en maquette - Perros-Guirec


Bernard Le Goffic, passé maître dans la réalisation de maquettes, a réalisé celle du premier canot de sauvetage perrosien, à l'échelle 1/50 e .

L'histoire

La station de sauvetage de Ploumanac'h fut créée le 22 décembre 1912, lors de la mise à l'eau de son premier canot, le Commandant-Gentil.

Bernard Le Goffic est un véritable passionné du patrimoine maritime à voile : il en est à son 36 e bateau (cap-hornier, thonier de Groix, langoustier). Avant de réaliser une oeuvre, il cherche toutes les documentations possibles se référant au modèle. Tout est respecté : les rames, la voilure effectuée par son épouse Nadine, tous les équipements, rien n'est laissé au hasard, c'est un véritable travail d'orfèvre qu'exécute l'employé communal perrosien.

Offert par la veuve du commandant

L'abri et la cale de Ploumanac'h furent construits en 1912, pour un coût de 25 000 francs. Le canot à rames de 9,80 m, à grande stabilité, fut offert à la station par la veuve du marin dont il porte le nom. Son équipage comportait 18 hommes, dont 9 commandés par Yves Geffroy et 9 commandés par le sous-patron Eugène Penhuel. Mme Le Bihan, propriétaire du grand hôtel de Trestraou, était la marraine du canot. Le parrain étant Eugène Le Jannou, maire de Perros-Guirec.

À l'issue de sa bénédiction par le curé de Perros, un grand banquet fut servi aux invités de la société de sauvetage et du comité (potage velouté, langouste en Bellevue, barquette de foie gras, filet de boeuf Périgueux, dindonneau farci truffé, petits pois à la française, petits fours, gâteaux, café, cognac, le tout arrosé de vin de bordeaux et de champagne).

« Après sa première sortie, avec ses huit canotiers sur les bancs, le patron et le sous-patron à leurs postes, le canot Commandant-Gentil se positionne sur le chariot, pour être hissé dans l'abri de Pors-Kamor ; le chariot a une forme peu courante, avec deux petites roues surélevées qui permettent, malgré la pente, de mettre le chariot sur les rails », explique Bernard Le Goffic.

Ce canot a servi jusqu'en 1932 et a réalisé 14 sorties de sauvetage. Motorisé, il est envoyé à Groix, sous le même nom. Le canot Félix-William-Spiers venant du Palais (Belle-Ile) le remplacera.

Source OuestFrance

Aucun commentaire:

Merci d'aider 15marins

Si chaque personne qui lit ce message donnait 1 €, cela permettrait à 15marins de continuer à prospérer sans pub.
Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour les télécharger. Click on pictures to enlarge and for download.

Messages les plus consultés les 30 derniers jours