Transport de fret à la voile : embarquement à bord du thonier Biche

La grand’voile et son gréement pèsent presqu’une tonne. Yann, le capitaine, regarde son équipage réparti de chaque côté du mât : quatre marins pour faire monter la voile, quatre autres pour faire suivre le pic – la vergue de la grand’voile -, il s’agit d’être précis dans la manœuvre. Les mains et les bras de l’équipage sont échauffées, la voile est haute et étarquée, le foc, la trinquette et le tape-cul sont envoyés : Biche, le vieux thonier de Groix, quitte la rade de Lorient, direction le large et le sud. Demain, Biche est attendu à Nantes. Le début d’un tour de Bretagne qui l’amènera de la Loire-Atlantique au pays bigouden, de Brest à Pornic, de Roscoff à Lorient. Pendant un mois, Biche se transforme en caboteur à voile et va transporter du fret entre les ports bretons.

Suite de l'article sur MerEtMarine

Aucun commentaire:

Merci d'aider 15marins

Si chaque personne qui lit ce message donnait 1 €, cela permettrait à 15marins de continuer à prospérer sans pub.
Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour les télécharger. Click on pictures to enlarge and for download.

Messages les plus consultés les 30 derniers jours