Portrait de bateau. Le chaland de la Humber



Les Chalands de la rivière Humber (GB) sont des bateaux de charge qui ont perduré jusqu’au début du XXᵉ siècle. On les appelle aussi Keels du Humber ou Keels tout court. Il sont spécifiques à la région et capables de naviguer dans les multiples voies d’eau se jetant dans l’estuaire. Ces bateaux, du fait de leur trafic dans des eaux peu profondes, sont dotés de dérives latérales, relevables dans les petits fonds. De formes porteuses, larges et volumineuses, sans aucun élancement, ils sont armés au cabotage pour le transport de lourdes charges (40 à 50 tonnes).

Longs d’une vingtaine de mètres sur quatre à cinq de large avec un tirant d’eau de un mètre environ, ces chalands ne sont pas sans rappeler les bateaux hollandais, (botters et autres) ni d’ailleurs les barges de la Tamise. Ils portent un seul mât, une large voile carrée et un hunier.
Fabriquée en chêne, (à clins à l’origine), la coque a peu à peu adopté l’acier permettant une construction en forme. La photo en montre deux superbes spécimen de ces bateaux de travail.
Contrairement aux apparences, ces chalands ont la réputation d’être fort maniables et capables de naviguer au plus près du vent. Leur équipage se réduit à deux hommes, mais il se dit qu’un homme seul pouvait très bien s’en sortir…

Plusieurs initiatives de sauvegarde sont parvenues a sauver quelques Chalands de la Humber d’une disparition totale. Qu’elles en soient complimentées.



Un article de

Aucun commentaire:

Merci d'aider 15marins

Si chaque personne qui lit ce message donnait 1 €, cela permettrait à 15marins de continuer à prospérer sans pub.
Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour les télécharger. Click on pictures to enlarge and for download.

Messages les plus consultés les 30 derniers jours