Un officier de la «Royale» jugé pour harcèlement moral après le suicide ...





Le procès de l'ancien commandant de la Marine nationale, Eric Delepoulle a lieu devant le tribunal correctionnel de Marseille. Cet officier supérieur est accusé par la famille de Sébastien Wanké, d'avoir poussé au suicide ce jeune homme de 32 ans, originaire de Buxy, en Saône-et-Loire. Les faits remontent à l'année 2010. Sébastien Wanké servait alors sous les ordres du commandant, en tant que majordome, à bord de la frégate La Fayette. Selon les témoignages concordants de nombreux membres de l'équipage, « il était devenu la bonne à tout faire du commandant » et « a été poussé à bout ». Le jeune homme s'est pendu le 15 juin dans sa cabine, au large de la Sicile, trois jours avant de retourner à Toulon, son port d'attache. Eric Delepoulle a été mis en examen en août 2010, après une plainte contre X pour « délits de harcèlement moral et provocation au suicide » par les proches du jeune homme. A l'époque, l'avocat du commandant mis en cause avait affirmé : "mon client conteste formellement les accusations". Selon lui, son client avait au contraire "amélioré la notation" du marin et était "effondré quand il avait constaté son suicide". "On pense que le sous-officier a craqué nerveusement après huit mois de campagnes difficiles dans l'océan Indien", consacrées notamment à la lutte contre la piraterie, a ajouté l'avocat.

Aucun commentaire:

Merci d'aider 15marins

Je contribue à maintenir ce site en vie. Donate to keep this site alive.
Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour les télécharger. Click on pictures to enlarge and for download.

Messages les plus consultés les 30 derniers jours