Naufrage d'un ferry au large de la Papouasie-Nouvelle Guinée


Plus de 200 personnes ont pu être secourues après le naufrage, ce jeudi, d’un ferry au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée avec plus de 300 personnes à son bord, rapportent les autorités australiennes.

Les autorités de Papouasie-Nouvelle-Guinée ont confirmé que le MV Rabaul Queen avait sombré à 16 km au large des côtes alors qu’il effectuait une liaison entre l’île de Nouvelle Bretagne (New Britain) et la ville de Lae (nord).

L’AMSA, l’agence australienne de sécurité maritime qui participe aux opérations de secours, a annoncé que 219 personnes avaient jusqu’à présent été sauvées. Sa porte-parole, Carly Lusk, a précisé à la chaîne australienne ABC que huit bateaux, dont des navires marchands, étaient à l’œuvre, appuyés par des avions de recherche en mer.

Julia Gillard, la chef du gouvernement australien, avait déclaré auparavant que le bilan serait « probablement » élevé. « Il s’agit à l’évidence d’une tragédie majeure : 350 personnes à bord d’un bateau qui a sombré », a-t-elle dit à des journalistes à Melbourne. « Le bilan humain sera probablement très élevé », a ajouté le Premier ministre australien.

La compagnie Star Ships a perdu le contact avec le Rabaul Queen vers 6 h jeudi (20 h GMT mercredi) alors qu’il naviguait entre Kimbe et Lae, sur la côte est du pays, a indiqué à l’AFP son porte-parole, John Whitney. Selon l’AMSA, le navire a envoyé un message de détresse tôt jeudi avant de chavirer.

Dans un communiqué transmis à Reuters, la compagnie propriétaire du ferry, Rabaul Shipping, a indiqué ne disposer d’aucune information sur les circonstances de l’accident. « Est-ce la météo, une surcharge ou un élément lié au navire lui-même ? Nous ne savons pas mais nous devrions en apprendre davantage très bientôt », a déclaré Martin Mosi, directeur du Centre national des catastrophes de Papouasie-Nouvelle Guinée.

Le ministère australien des Affaires étrangères a indiqué de son côté avoir « répondu à une demande d’assistance en mobilisant des moyens aériens pour survoler la zone, et répondra à toute autre demande ».

« La compagnie maritime croit savoir qu’il n’y a pas d’étrangers à bord, mais notre Haute Commission (ambassade) s’emploie à confirmer cette information », a par ailleurs souligné un porte-parole du ministère australien.

La compagnie Star Ships, l’un des principaux opérateurs de ferries de Papouasie, dessert les nombreuses îles du pays. La baie de Kimbe, capitale de la province de Nouvelle-Bretagne occidentale, est un site de plongée réputé qui attire des touristes du monde entier.


Source OuestFrance


Agrandir le plan

Aucun commentaire:

Merci d'aider 15marins

Je contribue à maintenir ce site en vie. Donate to keep this site alive.
Cliquez sur les photos pour les agrandir et pour les télécharger. Click on pictures to enlarge and for download.

Messages les plus consultés les 30 derniers jours